L’énorme coquille récemment découverte par des ostréiculteurs du Finistère pourrait bien être selon eux la plus grande du monde, et la plus ancienne. Ils envisagent de la confier à un institut de recherche.

Une huître au poids exceptionnel. C'est l'amusante découverte qu'a faite Pierre-Alexandre Morvan, le fils d'un ostréiculteur breton de Carantec.

Le mollusque, repéré dans la vase du chantier ostréicole familial, 22 cm de long, 14 cm de large, 11 cm d’épaisseur et un poids de 2,2 kg. 
Les mensurations du mollusque laissent pantois. Lundi 19 octobre, à l’occasion des dernières grandes marées, Pierre-Alexandre Morvan, ostréiculteur à Carantec, a remonté une huître géante d’un de ses parcs, situé dans l’estuaire de la Penzé. 
« Jamais on n’avait trouvé un tel spécimen », glisse celui qui, du haut de ses 32 ans, représente la quatrième génération d’ostréiculteurs aux chantiers Morvan, créés en 1948 dans la zone de Varquez. Et son père Alain de confirmer : « Il y a cinq ou six ans, on en avait remonté une d’1,610 kg précisément. Mais ça, c’est du jamais vu ! »

Une future lignée d'huîtres résistantes ?
Est-ce pour autant un record du monde ? À proprement parler non : une huître de 2,2 kg a déjà été trouvée dans le Dorset, en Angleterre, en 2016. 
Elle détient le titre d'huître la plus grosse du monde au Guinness Book.

Cette découverte est une fierté pour le père et le fils Morvan. Ils aimeraient, en outre, que des scientifiques puissent étudier cette huître XXL pour en faire un géniteur et créer une lignée d'huîtres très résistantes. "Elle a forcément développé des immunités contre différents virus qui ont touché les chantiers ostréicoles ces dernières années. C’est intéressant de se pencher sur son cas", conclut le fils, Pierre-Alexandre