Après une année de diète, l’été on se laisse souvent aller à quelques petits excès Déjà connus pour leurs vertus détox, les jus de légumes et de fruits guériraient aussi des petits maux, le manque d'énergie et même la perte de libido.

Des compléments alimentaires aux retraites de plusieurs jours, en passant par les cures de jus de fruits et légumes, il en a pour tous les goûts. Objectif ? Débarrasser l’organisme des toxines accumulées, mettre le système digestif au repos tout en faisant le plein d’énergie et de vitalité. Et pourquoi pas au passage, perdre ses kilos en trop.


Qu’est-ce qu’une boisson détox ?


Il n’y a pas de définition universelle de la boisson détox. L’idée est de boire quelque chose qui a un effet qu’on appelle, détoxification de l’organisme. 
La détox englobe de nombreuses pratiques, avec de multiples bienfaits. C’est pour cela que nous sommes allés puiser sur tous les continents des ingrédients détox.
Mais on utilise d’autres mots ailleurs dans le monde pour parler de cette élimination des toxines par l’alimentation.


Quels bienfaits pour l’organisme ?


Comme leur nom l’indique, les boissons détox aident à purifier un organisme un peu fatigué ou subissant de nombreux excès. Après les vacances ou les fêtes de fin d’année, commencer une cure de boissons détox est une bonne idée pour débarrasser le corps de ses toxines et repartir du bon pied. Dans le cadre d’un régime amincissant, ces boissons light contribuent largement à l’élimination tant recherchée. Mais les jus détox ne servent pas qu’à perdre du poids. Selon les ingrédients choisis, ils peuvent être de véritables boosters d’énergie, stimuler la mémoire ou tout simplement rafraîchir en cas de températures élevées.
Histoire de se remettre en forme avant la reprise et d’éliminer les excès de l’été (coucou la glace pistache-chocolat au dessert) que diriez-vous de faire une cure de jus détox ? Jus de citron au gingembre, smoothie avocat-spiruline, eaux détox fraises et menthe… 


Purifiez votre organisme avec l’une de ces 15 boissons détox 

 

À lire également :