En cas de brûlure légère, il est important de connaitre les gestes qui calment la douleur et les remèdes naturels pour accélérer la guérison !

L’eau pour refroidir la brûlure

En cas de brulure, mettez la lésion sous l'eau froide du robinet. L'eau doit être non glacée (10-15 °C), et restez dessous 10 à 15 minutes. Plus ce passage sous l'eau est réalisé rapidement, plus il est efficace : il diminue la douleur, stoppe la propagation de la chaleur en profondeur, et réduit donc l'atteinte.

Mettre du beurre ou de l'huile sur la brûlure

Utiliser du gras répond à une certaine logique : la peau est constituée, notamment sur sa surface, de molécules graisseuses. Lors d'une brûlure, ces cellules sont détruites et leur régénération serait alors accélérée par l'application de corps gras. Mais, malheureusement, cela peut comporter un risque d'infection.

La rondelle de pomme de terre crue

Elle est employée, dans le but d'atténuer la douleur (l'amidon de la pomme de terre agirait comme un anti-inflammatoire). Mais cela risque, là aussi, d'apporter des germes.

Le miel cicatrise les plaies

Grâce à une enzyme sécrétée par les abeilles, le miel stimule la vascularisation et la multiplication des cellules, favorisant ainsi la cicatrisation. Quant à son pouvoir antiseptique, il est assuré par des protéines qui empêchent la prolifération des bactéries et renforcent l'immunité.

L'huile de millepertuis active la guérison 

Durant des siècles, le millepertuis était connu pour son pouvoir de cicatrisation en usage externe, l'huile rouge des fleurs en boutons était utilisée pour soigner les brûlures. L'huile de millepertuis est efficace sur ces dernières, que ce soit en traitement immédiat ou dans les suites, en massage. Elle élimine les bactéries, a des vertus anti-inflammatoires et active la cicatrisation. Imbibez-en une compresse et posez-la comme un pansement.