Le gingembre est connu dans de nombreux pays du monde pour sa valeur culinaire, mais aussi pour ses vertus thérapeutiques, depuis plus de 5 000 ans. le gingembre possède également de nombreuses vertus très intéressantes pour la santé. Digestion, rhume... Le point sur ses propriétés, mais aussi sur son utilisation.

Gingembre : la plante

Le gingembre est une plante qui pousse dans la plupart des régions tropicales et ensoleillées, en particulier en Asie. Sa racine, aussi appelée rhizome, est très apprécié en gastronomie pour le goût qu'elle procure, mais elle est aussi réputée pour être aphrodisiaque et posséder plusieurs propriétés thérapeutiques.


Les bienfaits du gingembre sur la santé

Rhume, maux de gorge

Le gingembre est une plante médicinale est antibactérienne, elle aide à réchauffer l'organisme, stimule le système immunitaire, est antiallergique et antipyrétique (elle lutte contre la fièvre). En réchauffant le corps, le gingembre permet de lutter efficacement contre les actions du froid comme le rhume ou la grippe.

Antioxydant naturel

Qu'il soit mangé cru ou cuit, le gingembre est un antioxydant naturel, c'est-à-dire qu'il protège les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Lorsqu'il est consommé en association avec de l'ail et/ou de l'oignon, il devient redoutable pour les radicaux libres.

Spécial digestion

Par ailleurs, il permet une digestion plus rapide en favorisant la sécrétion biliaire. Surtout, le gingembre est un anti-nauséeux qui limite les vomissements, notamment ceux liés aux transports et chez les femmes enceintes. En effet, les principes actifs que renferme le rhizome de gingembre exercent une action sédative sur la muqueuse gastrique. Ils permettent de traiter les gastrites et les troubles gastro-intestinaux tels que les nausées, les vomissements, les ballonnements et les douleurs abdominales.

Arthrite

Dans les pays occidentaux, le gingembre est également utilisé pour diminuer les manifestations inflammatoires des rhumatismes et de l'arthrite, notamment sous forme d'huile essentielle à appliquer directement sur les zones douloureuses, deux à trois fois par jour.


Comment utiliser le gingembre ?

En dehors de nos cuisines où le gingembre est une épice qui parfume de nombreux plats, la racine peut se consommer en décoction, par exemple, infusée durant 5 minutes au minimum, après un repas afin de faciliter la digestion. Pour les mêmes effets, le gingembre peut aussi se consommer réduit en poudre, mélangé à du miel ou de la confiture.
Son usage externe est plus méconnu. Sous forme d'huile essentielle, il peut être prescrit contre les rhumatismes.