Le ramadan est l’un des piliers de l’islam. C’est une obligation que tous musulmans remplissant les conditions requises doivent accomplir durant le neuvième mois lunaire Hégirien. En ce mois, les musulmans jeûnent de l’aube au coucher du soleil. Au fil des années, de nombreuses études scientifiques ont prouvé les multiples bienfaits de cette pratique !

Quels sont les bienfaits attribués au jeûne pour le corps?

Une perte de poids

À condition d’adopter une alimentation saine et équilibrée en parallèle du jeûne, celui-ci entraîne une perte de poids. Lorsque l’on consomme plus que l’apport calorique dont le corps a besoin, ce surplus est stocké sous forme de graisse. Or, lorsque l’on jeûne, le corps puise dans les réserves et brûle donc des calories !

Une amélioration du système cardiaque

La perte de poids s’accompagne d’une diminution des risques de maladies cardio-vasculaires. De plus, lorsque l’on jeûne, moins de sang afflue vers le système digestif, ce qui améliore notre profil hormonal et notre santé cardiaque.

Une amélioration du système digestif

Jeûner permet au corps de se détoxifier, en particulier le système digestif. L’estomac en profite pour se purifier et éliminer les bactéries nocives, le foie et les parois des intestins se régénèrent et ces derniers éliminent toutes matières fécales pour une meilleure digestion. Enfin, vos reins augmentent le processus de dialyse, ce qui détoxifie davantage le corps !
 

Le jeûne : un allié beauté ?

En jeûnant, le corps se détoxifie et se régénère et votre peau aussi ! Celle-ci produit moins de sébum et les imperfections diminuent considérablement. Et la régénérescence du corps profite également aux cheveux et aux ongles, qui se fortifient, mais aussi aux dents, qui deviennent plus blanches !

Une aide face à certaines maladies

 Plusieurs chercheurs étudient la possibilité d’utiliser le jeûne dans le traitement de certaines maladies : maladies des articulations, cas d'inflammation chronique et d'allergie, maladies cardio-vasculaires, troubles du foie et du tube digestif, fatigue chronique... D’autres envisagent même le jeûne comme un moyen d’appuyer la chimiothérapie contre certains cancers.

Quels sont les bienfaits attribués au jeûne pour l'esprit?

Dans nos vies aux sollicitations multiples, les informations arrivent en masse sans avoir le temps d’être digérées, l’abondance génère trop d’envies, trop de besoins, trop de superflus. Il se crée par conséquence, trop de manques, trop de frustrations et trop d’angoisses non maîtrisées. Le jeûne contribuerait à l’amélioration du cerveau, à diminuer le stress et l’anxiété, à soulager les névroses et même à lutter contre la dépression.

 

 

Lire aussi: Comment bien préparer son corps au jeûne pour Ramadan ?